Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  |   |  Ajouter une annonce

Description du Hajj et de la Omra – préface 1

| Description du Hajj et de la Omra | 25 juin 2012

Omra Algerie

Louange à ALLAH Le Généreux, Celui qui, de par Sa Volonté, a comblé du Bienfait de la foi une partie de Ses créatures et leur a institué le pèlerinage en Sa Terre Sainte. Tout dépend de LUI et IL ne dépend de personne ni de rien. IL a parachevé pour nous la religion, nous a accordé Ses Bienfaits et a fait de nous les descendants de la meilleure nation apparue parmi les humains.
Que la Bénédiction et la Paix d’ALLAH soient sur celui qui a été envoyé par Miséricorde à l’Humanité entière, celui qui restera le meilleur parmi tous ceux qui ont accompli le pèlerinage et la Omra. Ce dernier nous a très clairement décrit les rites. II a dit : « Accomplissez vos rites comme je les fais moi-même ». Il nous a prescrit, pendant le pèlerinage la sérénité, intérieure et le respect. Il a dit : « ô gens ! Calmez-vous et ne vous surmenez pas ». La foi réelle ne consiste pas dans les faits d’être farfelu et d’être le premier à réaliser telle ou telle action : cela peut nuire à tes frères musulmans. On atteint la concentration de l’esprit par le contrôle des sens et la maîtrise sur eux puisqu’en général l’aspect extérieur d’un homme est le reflet de son for intérieur. Notre Prophète – qu’ALLAH le bénisse et lui accorde Sa Paix – a réalisé lors de son pèlerinage, les deux attitudes : il était parfaitement concentré, rien ne le préoccupait de ses rites. Il était soumis à son Créateur, humilié devant LUI. Il pleurait, les larmes coulaient sur ses joues. Le Messager d’ALLAH était maître de lui-même. Il marchait lentement et avec respect. Il accomplissait ses rites avec tranquillité et sans précipitations. Le Compagnon Djabeur – qu’Allah lui accorde Sa Satisfaction – a dit : « Le Messager d’ALLAH – que la Bénédiction d’ALLAH et Son Salut soient sur lui – quittait ‘Arafat pour Mouzdalifah entièrement calme ». Pour ces raisons, le Khalife Omeyyade, Omar ibn Abdelaziz – qu’ALLAH lui aborde Sa Miséricorde – a déclaré dans discours qu’il avait prononcé à Arafat : « Le gagnant n’est point celui dont le chameau ou le cheval est arrivé le premier (à Arafat) mais bien celui dont les fautes ont été pardonnées par ALLAH ».
ô pèlerins, ô Oumristes prenez le Messager d’ALLAH – que la Bénédiction d’ALLAH et Son Salut soient sur lui – comme modèle. Armez-vous de quiétude et de vénération. Accomplissez vos rites avec une tranquillité d’esprit et avec une conscience claire de la portée de vos gestes et paroles. Ne vous forcez pas à faire l’impossible et les choses les plus difficiles et non exigées. Le juste milieu est la meilleure des attitudes. Le Messager d’ALLAH a dit : « Recherchez le juste milieu vous atteindrez le but » et il a dit aussi : « Suivez les conseils et les orientations qui préconisent la modération car celui qui s’acharne dans l’extrémisme sera vaincu ».

Téléchargez le livre complet « description du Hajj et de la Omra » format PDF en cliquant ici

Liste des Offres de la Omra départ d’Algérie

Pas de mots clés

  

Ajouter un commentaire

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.

  • Les gorges de la Chiffa

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    On ne va pas à Blida sans aller visiter les Gorges de la Chiffa, au fond desquelles passe la route de Médéa construite tantôt sur l'un, tantôt sur l'autre bord

  • Les Orphelinats

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Dès la fin de 1842, le P. Brumauld ouvrait, aux environs d'Alger, un asile destiné à recueillir les pauvres petits garçons qui restaient sans ressources en Algé

  • Mustapha-Kouba

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant la statue du maréchal Bugeaud et la place d'Isly, nous prîmes la large route qui se dirige à l'est, et qui montre, à sa gauche, le Fort des Anglais, fo

  • L'arabe Geronimo

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    En 1853, il était question de raser le fort des Vingt-Quatre-Heures, pour dégager l'esplanade de Bab El-Oued et y établir un parc d'artillerie. On était en m

  • En route vers l'ouest

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant Alger, un matin, nous prenons le chemin de fer qui nous conduira à Blida et plus loin si nous le voulons, car l'Algérie est sillonnée dé voies ferrées