Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  |   |  Ajouter une annonce

Description du Hajj et de la Omra – Al-Ifrad

| Description du Hajj et de la Omra | 25 juin 2012

Omra

Dans ce cas le croyant doit se sacraliser en vue d’accomplir uniquement le hadj à partir du fieu de la sacralisation en disant :

« Je réponds présent à Ton Appel, ô ALLAH, pour le hadj » Entré à la Mosquée Sacrée, il fait le Tawaf de l’arrivée, ensuite le Saï entre As-Safa et El-Marwa.

Il ne se rase pas la tête, ne se coupe pas les cheveux. Il restera avec ses habits de Ihram jusqu’à la lapidation de Satan, le premier (1°) jour de la fête du sacrifice. C’est alors qu’il peut se raser ou tailler ses cheveux.

C’est la première désacralisation.
Il a également la possibilité de retarder le Saï du hadj après le Tawaf d’AI-Ifadah.

Téléchargez le livre complet « description du Hajj et de la Omra » format PDF en cliquant ici

Pas de mots clés

  

Ajouter un commentaire

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.

  • Les gorges de la Chiffa

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    On ne va pas à Blida sans aller visiter les Gorges de la Chiffa, au fond desquelles passe la route de Médéa construite tantôt sur l'un, tantôt sur l'autre bord

  • Les Orphelinats

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Dès la fin de 1842, le P. Brumauld ouvrait, aux environs d'Alger, un asile destiné à recueillir les pauvres petits garçons qui restaient sans ressources en Algé

  • Mustapha-Kouba

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant la statue du maréchal Bugeaud et la place d'Isly, nous prîmes la large route qui se dirige à l'est, et qui montre, à sa gauche, le Fort des Anglais, fo

  • L'arabe Geronimo

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    En 1853, il était question de raser le fort des Vingt-Quatre-Heures, pour dégager l'esplanade de Bab El-Oued et y établir un parc d'artillerie. On était en m

  • En route vers l'ouest

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant Alger, un matin, nous prenons le chemin de fer qui nous conduira à Blida et plus loin si nous le voulons, car l'Algérie est sillonnée dé voies ferrées