Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  |   |  Ajouter une annonce

Description de la Omra : orientations 4

| Description du Hajj et de la Omra | 26 juin 2012

Omra Algerie 12

15 – Si la croyante qui a choisi de faire son pèlerinage en Tamattou a ses menstrues (règles) avant le Tawaf de la Omra, si dans ces conditions elle a peur qu’elle ne sera pas disposée à faire son Hajj, cette croyante pourra se sacraliser de nouveau, dans son état menstruel pour le Hajj et sa façon d’accomplir ce dernier se transformera en Qirâne.

16 – Le pèlerin en état de sacralisation peut faire les grandes ablutions ; il peut, mais avec douceur, se gratter la tête et la laver en cas de nécessité.

17 – Il peut laver le pagne et la houppelande avec lesquels il s’était sacralisé ; il peut les changer.

18 – Il peut s’abriter sous le toit d’une voiture, sous un parapluie, un arbre, une tente et il lui est permis de mettre ses effets sur sa tête.

19 – La Mosquée Sacrée étant complément lieu de Tawaf, il est permis aux pèlerins, lors des moments de grande affluence, de longer les murs entourant la cour de la dite-Mosquée.

20 – Il est permis à celui qui arrive de nuit de retarder ses Tawaf et Saï à la journée du lendemain et celui qui arrive de jour peut les retarder pour la nuit.

21 – Le pèlerin qui doute du nombre de tours de son Tawaf ou du nombre des allées et venues de son Saï, prendra en considération le nombre directement inférieur de ce qu’il pense avoir effectué (S’il doute avoir fait cinq tours, il descendra à quatre)

22 – Si un croyant est pris de fatigue au cours du Tawaf ou du Saï, il peut s’asseoir et se reposer. Il finira ce qu’il a entrepris soit en reprenant sa marche soit en chaise roulante.

23 – Il est vivement recommandé de passer au Saï directement après le Tawaf, mais il ne sera adressé aucun reproche à celui qui laissera un grand intervalle de temps entre les deux, comme par exemple, faire le Tawaf à l’aube et le Saï à la nuit tombante.

24 – Le pèlerin qui n’a pas les moyens financiers pour acheter une Offrande à sacrifier et qui a choisi de jeûner trois jours, il est expressément recommandé à ce pèlerin de jeûner avant la journée de ‘Arafat car le Prophète – qu’ALLAH lui accorde Sa Paix et Sa Bénédiction – a interdit de jeûner ce jour-là. D’autre part, l’invocation d’ALLAH, les prières, la lecture du Saint Coran et autres actes recommandés sont facilement effectués quand on ne jeûne pas.

25 – Il est permis de jeûner trois jours en Terre Sainte et les sept autres au pays d’origine, successivement ou dispersés, suivant le gré du pèlerin.

 

Téléchargez le livre complet « description du Hajj et de la Omra » format PDF en cliquant ici

Liste des Offres de la Omra départ d’Algérie

Pas de mots clés

  

Ajouter un commentaire

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.

  • Les gorges de la Chiffa

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    On ne va pas à Blida sans aller visiter les Gorges de la Chiffa, au fond desquelles passe la route de Médéa construite tantôt sur l'un, tantôt sur l'autre bord

  • Les Orphelinats

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Dès la fin de 1842, le P. Brumauld ouvrait, aux environs d'Alger, un asile destiné à recueillir les pauvres petits garçons qui restaient sans ressources en Algé

  • Mustapha-Kouba

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant la statue du maréchal Bugeaud et la place d'Isly, nous prîmes la large route qui se dirige à l'est, et qui montre, à sa gauche, le Fort des Anglais, fo

  • L'arabe Geronimo

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    En 1853, il était question de raser le fort des Vingt-Quatre-Heures, pour dégager l'esplanade de Bab El-Oued et y établir un parc d'artillerie. On était en m

  • En route vers l'ouest

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant Alger, un matin, nous prenons le chemin de fer qui nous conduira à Blida et plus loin si nous le voulons, car l'Algérie est sillonnée dé voies ferrées