Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS  |   |  Ajouter une annonce

Description de la Omra : Après s’être lavé

| Description du Hajj et de la Omra | 26 juin 2012

Omra Algerie

E – Après s’être lavé, après avoir fait les grandes ablutions, après s’être sacralisé, il faut choisir intérieurement et intentionnellement la façon d’accomplir le Hajj.

F – Le croyant devra prononcer à haute voix : « Je répondra à Ton appel, ô Seigneur, pour une Omra » s’il est venu pour une Omra. Dans le cas du pèlerinage m Ilrad, le pèlerin prononcera : « Je réponds à Ton appel ô Seigneur pour un Hajj ».Il dira dans le cas du Tamattou : « Je réponds à Ton appel ô Seigneur pour une Omra » et dans le cas du Qirane il dira – toujours à haute voix afin d’être entendu par ses voisins les plus proches – : « Je réponds à Ton appel, ô Seigneur, pour une Omra et un Hajj ».
Dans le cas où la personne à déjà accompli la Omra et Hajj et qu’elle souhaite les effectuer pour une autre personne, ce pèlerin dira : « Je réponds à Ton appel, ô Seigneur, pour un Hajj pour un tel » ou bien : « Je réponds à Ton appel, ô Seigneur, pour une Omra pour un tel ».

 

Téléchargez le livre complet « description du Hajj et de la Omra » format PDF en cliquant ici

Liste des Offres de la Omra départ d’Algérie

Pas de mots clés

  

Ajouter un commentaire

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.

  • Les gorges de la Chiffa

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    On ne va pas à Blida sans aller visiter les Gorges de la Chiffa, au fond desquelles passe la route de Médéa construite tantôt sur l'un, tantôt sur l'autre bord

  • Les Orphelinats

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Dès la fin de 1842, le P. Brumauld ouvrait, aux environs d'Alger, un asile destiné à recueillir les pauvres petits garçons qui restaient sans ressources en Algé

  • Mustapha-Kouba

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant la statue du maréchal Bugeaud et la place d'Isly, nous prîmes la large route qui se dirige à l'est, et qui montre, à sa gauche, le Fort des Anglais, fo

  • L'arabe Geronimo

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    En 1853, il était question de raser le fort des Vingt-Quatre-Heures, pour dégager l'esplanade de Bab El-Oued et y établir un parc d'artillerie. On était en m

  • En route vers l'ouest

    par sur 24 juin 2012 - 0 Commentaires

    Quittant Alger, un matin, nous prenons le chemin de fer qui nous conduira à Blida et plus loin si nous le voulons, car l'Algérie est sillonnée dé voies ferrées